Symptômes du coronavirus : la perte de l’odorat doit être prise au sérieux

  data-src=
Photo: iStock / PeopleImages

(Manon Duran/ Santé Magazine) — Les premiers résultats de cette enquête indiquaient, mi-avril, que la perte d’odorat (anosmie) et la perte du goût (agueusie), peu observées en Asie, devaient être considérées comme des symptômes potentiels de la maladie Covid-19. Mercredi 13 mai, les résultats définitifs de cette enquête, publiés dans le Journal of Intern Medicine, confirment qu’ils sont des signes majeurs de l’infection respiratoire à coronavirus. Ils sont d’ailleurs reconnus comme tels par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Cette enquête épidémiologique a été lancée par la Fédération internationale des sociétés d’ORL (IFOS). Plus de cinquante médecins ORL et chercheurs, dans dix-huit hôpitaux européens, ont analysé les cas de 1 420 patients. Les maux de tête et la perte d’odorat seraient les signes les plus fréquents du Covid-19 chez les patients atteints d’une forme légère à modérée de l’infection.

La perte de l’odorat, un symptôme « spécifique »
La perte de l’odorat est présente dans 70 % des cas chez les patients observés. Elle est le premier symptôme identifié, à égalité avec les maux de tête. Contrairement aux conclusions de l’étude préliminaire, il s’agirait bien d’ »un symptôme spécifique » du Covid-19. La perte du goût ne serait pas seulement la conséquence d’une obstruction nasale ou d’une rhinorrhée (écoulement nasal). (…)

[button href= »https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/symptomes-du-coronavirus-la-perte-de-lodorat-doit-etre-prise-au-serieux-442827″ arrow= »true » new_tab= »true »]read full story[/button]

Posted in