Être jeune et avoir cancer: synonyme de retard au diagnostic

 wp-image-8800
L’étude publiée par The Lancet révèle un autre point crucial : les patients jeunes doivent consulter en moyenne trois généralistes avant d’avoir accès à un spécialiste. Photo: Pexels

(Coralie Bonfoy/ Rose Magazine) — « Si vous avez un cancer du sein avant 30 ans, vous serez publiée, tellement c’est rare ! » Cette remarque lancée dans un éclat de rire, Aurélie l’a entendue dans la bouche d’un médecin généraliste en octobre 2014. Quelques semaines plus tôt, cette enseignante de 27 ans avait senti sous ses doigts « un chapelet de petites boules dans son sein ». 

Sur les 1 900 adolescents et jeunes adultes victimes chaque année d’un cancer en France, beaucoup subissent des retards de diagnostic pouvant atteindre plusieurs mois. Un délai parfois préjudiciable à la guérison. (…)

[button href= »https://www.rose-up.fr/magazine/jeunes-cancer-delai/ » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]