COVID-19: les femmes plus touchées par la pandémie

  data-src=
Sur les 1500 femmes interrogées dans cette étude, près de 65 % ont affirmé que leur niveau de stress est plus élevé qu’avant la pandémie. Photo: Pexels

(Journal de Montréal) — Conciliation travail-famille, situation financière, santé mentale, violence… la qualité de vie des femmes s’est retrouvée particulièrement touchée par la pandémie de COVID-19, selon un nouveau rapport. 

La situation d’urgence sanitaire aurait particulièrement creusé les inégalités existantes entre les hommes et les femmes, a indiqué un rapport rendu public vendredi par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et l’Observatoire québécois des inégalités (OQI).

Un constat qui pourrait s’expliquer par des changements considérables sur plusieurs aspects de leur quotidien, d’après les deux organismes. (…)

[button href=”https://www.journaldemontreal.com/2020/12/11/covid-19-les-femmes-plus-touchees-par-la-pandemie” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories