La pilule contraceptive protège du cancer de l’ovaire et de l’endomètre

  data-src=
Quinze ans après l’arrêt des contraceptifs oraux, le risque était d’environ 50% inférieur à celui des femmes n’ayant jamais pris la pilule. Photo: iStock

(Hélène Boor/ Santé Magazine) — Une vaste étude basée sur les données de santé de plus de 250 000 femmes met en avant un effet anticancer de la pilule contraceptive. Celle-ci diminuerait le risque de cancer de l’ovaire et de l’endomètre.

Dans une nouvelle étude scientifique parue ce 17 décembre dans la revue Cancer Research, des chercheurs mettent en avant une protection contre le cancer de l’ovaire et de l’endomètre conférée par la pilule contraceptive. Celle-ci diminuerait le risque de survenue de ces cancers, et ce même plusieurs décennies après l’arrêt.

L’étude a été menée par l’Université d’Uppsala (Suède) eta porté sur les données de 256 661 femmes nées entre 1939 et 1970, comprises dans la Biobanque britannique. (…)

[button href=”https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/la-pilule-contraceptive-protege-du-cancer-de-lovaire-et-de-lendometre-pendant-plusieurs-annees-876112#:~:text=La%20pilule%20contraceptive%20prot%C3%A8ge%20du,ovaire%20et%20de%20l’endom%C3%A8tre.” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories