Cancer du sein: le retard pris au diagnostic initial ne se rattrape pas

  data-srcset=
Un « retard » au diagnostic initial permet à la tumeur de progresser et, par conséquent, impacte le traitement et le pronostic.

(Rémy Salmon, chirurgien/ L’OBS) — En tant qu’« expert » du cancer du sein, on me demande souvent d’expliquer ce qu’est une « perte de chance » dans le contexte du Covid-19. Ma voisine de palier, opérée il y a quelques années d’un cancer du sein, est perdue face aux injonctions contradictoires.

D’un côté, elle entend « restez chez vous » et, de l’autre côté, « allez consulter sans attendre si vous sentez quelque chose d’anormal ». Elle a 70 ans, elle est en surpoids, hypertendue et diabétique, donc elle entend sans cesse dans les médias qu’elle est une personne « à risque ».

Elle vient de recevoir la convocation annuelle de suivi, avec une invitation à faire la mammographie de contrôle. (…)

[button href=”https://www.nouvelobs.com/sante/20210204.OBS39755/tribune-covid-19-et-cancer-du-sein-le-retard-pris-au-diagnostic-initial-ne-se-rattrape-pas.html” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories