Vitamine D: que risque-t-on en cas de carence?

Une nouvelle étude montre que les risques pour la santé en cas de carence en vitamine D ne concernent pas seulement les os, mais aussi les muscles. Photo: Pexels

(Oriane Dioux/ Santé Magazine) — Pour faire le plein de vitamine D, rien ne vaut le soleil, puisque cette vitamine est synthétisée par la peau sous l’effet des UV. Seulement de novembre à mars, l’intensité des UVB est insuffisante. D’où la fatigue souvent ressentie au cœur de l’hiver.

Pour les personnes en bonne santé, on parle d’insuffisance en vitamine D quand la concentration sanguine tombe en dessous de 20 nanogrammes (20 milliardièmes de gramme) par ml de sang. « Tous les experts considèrent que c’est un minimum correct », confirme le Pr Jean-Claude Souberbielle, chercheur à l’hôpital Necker, à Paris.

On parle de carence en vitamine D lorsque cette concentration descend en dessous de 10-12 nanogrammes par ml de sang. Mais elle est beaucoup plus rare et touche en grande majorité des personnes très âgées qui présentent des maladies telles que l’insuffisance rénale. (…)

Catégories