Vaccins : comment surmonter l’hésitation ?

Cette décision relève enfin de la façon dont nous traitons les informations relatives aux bénéfices liées à la vaccination, aux risques d’effets secondaires et aux risques la maladie.

(Gregoire Borst/ Cerveau & Psycho) — Au 15 janvier 2021, plus de 2,8 millions de personnes en France et plus de 93 millions au niveau mondial auront été infectées par le Covid-19. La France compte aujourd’hui plus de 70 000 morts et au niveau mondial le nombre de morts dépasse les 2 millions.

L’autorisation de mise sur le marché fin 2020 des premiers vaccins, notamment à ARN messager, et les campagnes de vaccination massives engagées par les États offrent pour la première fois depuis le début de cette épidémie une perspective de sortie de crise.

Bien que la vaccination ait démontré son efficacité – on estime par exemple, qu’au niveau mondial, les campagnes de vaccination permettent de sauver plusieurs millions de vies par an – il existe de fortes réticences d’une partie de la population française à se faire vacciner ou à faire vacciner les enfants. (…)

voir version intégrale

share/partager