Une seule dose de vaccin contre le papillomavirus confère une « solide protection »

L’OMS a décrit les nouvelles preuves de l’efficacité d’une dose unique de VPH comme un « changement de la donne pour la prévention de la maladie »

(Giedre Peseckyte/ EuroActiv) — L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lundi (11 avril) qu’un vaccin à dose unique contre le virus du papillome humain (VPH) confère déjà une « solide protection » contre le cancer du col de l’utérus, le quatrième cancer le plus fréquent chez les femmes. Il s’agit d’une découverte prometteuse compte tenu de la pénurie mondiale de vaccins contre le VPH

Les données évaluées par le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination de l’OMS ont montré que les schémas de vaccination à dose unique contre le VPH offrent une efficacité comparable à celle des schémas à deux ou trois doses.

Une dose unique du vaccin est moins chère, nécessite moins de ressources et est plus facile à administrer, a déclaré la directrice générale adjointe de l’OMS, Princesse Nothemba Simelela. (…)

Catégories