Une nouvelle application aiderait à identifier les enfants à risque de développer un cancer

La détection d’une maladie héréditaire chez un enfant déjà atteint d’un cancer pourrait permettre aux médecins d’adapter le traitement qu’il reçoit. Photo: Pexels

(Jean-Benoit Legault/ Le Nouvelliste) — Les travaux d’une chercheuse montréalaise pourraient mener à l’identification des enfants qui ont une prédisposition génétique au cancer, ce qui permettrait d’ensuite surveiller de près l’évolution de leur état de santé et, on l’espère, de diagnostiquer la maladie dès les premiers instants.

Il existerait plus de 125 types de prédisposition génétique au cancer chez les jeunes, et de nouveaux types seraient constamment identifiés.

«Nos travaux de recherche visent à identifier les enfants qui ont un cancer et dont le cancer est probablement lié à une maladie héréditaire sous-jacente, a résumé la docteure Catherine Goudie, qui est oncologue à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Il s’agit de trouver des syndromes chez les enfants qui ont le cancer.» (…)

voir version intégrale

share/partager