Mon enfant va passer une IRM

Prévenez-le du bruit impressionnant, mais dites-lui bien que c’est juste parce que la machine prend des photos.  Photo: Pexels

(Ariane Langlois/ Doctissimo) — L’imagerie à résonance magnétique (IRM) n’utilise pas des rayons X, mais un champ magnétique externe très puissant: il n’y a pas d’exposition aux rayonnements ionisants. Cet examen permet d’observer avec précision certains organes comme le cerveau ou le cœur, ou des tissus mous comme la moelle épinière et les muscles.

« C’est un examen qui n’est pas douloureux, mais qui fait en revanche beaucoup de bruit : les enfants y sont assez sensibles, remarque le Dr Eléonore Blondiaux. D’autre part, il nécessite une immobilité parfaite sur un temps assez long (20 à 40 minutes selon les examens)… Un vrai défi pour les tout-petits, notamment entre 18 mois et 3 ans ! »

voir version intégrale

share/partager