L’acupuncture pour soulager les effets secondaires du traitement contre le cancer

Il a été constaté que l’acupuncture contribue habituellement à atténuer les nausées et les vomissements de même que la douleur provoquée par le cancer lui-même ou son traitement. Photo: Pexels

(Réseau canadien du cancer du sein) — À l’instar du tai-chi et du qi gong, l’acupuncture constitue une pratique de la médecine chinoise traditionnelle. Elle est devenue populaire auprès des personnes atteintes d’un cancer qui souhaitent en atténuer les effets secondaires.

L’acupuncture se pratique en insérant des aiguilles très fines en certains points du corps pour équilibrer le chi. Elle est utilisée depuis des siècles pour promouvoir la santé et le bien-être.

La tradition veut que les aiguilles équilibrent le flux d’énergie partout dans le corps le long de canaux appelés méridiens. En médecine moderne, l’acupuncture a démontré sa capacité à « stimuler les nerfs, les muscles et le tissu conjonctif. » (…)

voir version intégrale

share/partager