L’activité physique pour un cerveau allumé

  data-src=
Si vous souhaitez vieillir en santé et garder votre cerveau en forme, il faut faire plus : bouger, bouger, bouger et bien nourrir son cerveau. Photo: Pexels

(Jean-Pierre Després/ Le Journal de Québec) — On en parle beaucoup et à juste titre. Avec le vieillissement de la population, nous observons de plus en plus de situations où des personnes voient leurs fonctions cognitives diminuer, au point d’en arriver, pour certains, à un diagnostic de démence ou de maladie d’Alzheimer.

Les conséquences pour les familles sont dévastatrices, quand grand-papa ne reconnaît plus l’amour de sa vie ou ses enfants et petits-enfants.

Par ailleurs, ces cas étant très lourds et nécessitant des soins importants, les coûts associés à la prise en charge de ces personnes sont très élevés, quoique tout à fait justifiés.

Ainsi, au Canada on estime que plus d’un demi-million de personnes souffrent de démence. Il serait donc important, tant pour les familles que pour la société, de prévenir autant que faire se peut cette terrible maladie. (…)

[button href=”https://www.journaldequebec.com/2019/03/10/lactivite-physique-pour-un-cerveau-allume” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories