La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein

  data-src=
1700 cas de cancers du sein seraient attribuables chaque année en France à l’exposition aux polluants atmosphériques. Photo: Pexels

(Abdessamad Attigui/ Environnment Magazine) — Une récente étude dévoile l’existence d’un lien entre le dioxyde d’azote et la survenue de cancer du sein chez des femmes en Amérique du Nord et en Europe.

C’est bien connu, les polluants atmosphériques sont responsables de cancer du poumon, mais ils constitueraient également un facteur de développement du cancer du sein, révèle une étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

Selon les données de la recherche menée par l’équipe du directeur de recherche Inserm Rémy Slama à l’Institut pour l’avancée des biosciences (IAB, Inserm/Cnrs/Université de Grenoble Alpes), près de « 1700 cas de cancers du sein seraient attribuables chaque année en France à l’exposition aux polluants atmosphériques ». (…)

[button href=”https://www.environnement-magazine.fr/pollutions/article/2021/05/28/134608/pollution-atmospherique-accroit-risque-cancer-sein” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories