La fécondation in vitro n’augmenterait pas le risque de cancer de l’ovaire

 wp-image-8827
Les femmes qui ont reçu une stimulation ovarienne dans le cadre d’une PMA n’ont pas un risque accru de cancer malin de l’ovaire, même pas au long terme. Photo: Pexels

(Hélène Bour/ Santé Magazine) — Face à la hausse du recours aux traitements d’assistance médicale à la procréation, ou procréation médicalement assistée (PMA), la question des conséquences pour la santé se pose régulièrement.

Du fait des taux d’hormones engendrés par les traitements de fécondation in vitro (FIV) ou de stimulation ovarienne simple, ou du fait des ponctions ovariennes répétées, la communauté scientifique s’interroge sur les conséquences à long terme sur l’ovaire.

Bien que plusieurs études existent, celles-ci font parfois état de résultats contradictoires, si bien que la question de l’incidence de la PMA ou de FIV pour la santé des ovaires n’est pas encore complètement tranchée. (…)

[button href=”https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-traitement/la-fecondation-in-vitro-naugmenterait-pas-le-risque-de-cancer-de-lovaire-etude-872526″ arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories