La COVID longue durée: aux sources d’un mal à long terme

Nous savons qu’à la suite d’une infection virale, certaines personnes peuvent développer le syndrome de fatigue chronique. Photo: Pexels

(Pauline Gravel/ Le Devoir) –– Encore entourée de mystère, la COVID longue durée est souvent imputée à l’anxiété générée par la pandémie, une explication infondée, selon de nombreux patients.

Heureusement, plusieurs médecins et chercheurs commencent à formuler des hypothèses pour expliquer la persistance des symptômes très handicapants qui la caractérise malgré l’absence de signes physiologiques visibles.

Peu familiers de la COVID longue durée, plusieurs médecins attribuent souvent à cette pathologie méconnue et mal comprise des problèmes psychiatriques induits par le contexte anxiogène de la pandémie. (…)

voir version intégrale

share/partager