Endométriose : définition, symptômes, diagnostic, causes et traitements

  data-srcset=
Photo : iStock

(Julia Neuville & Ludivine Maurice/Medisite) — Très répandue et encore mal connue, l’endométriose est une maladie inflammatoire liée à l’endomètre (la muqueuse qui recouvre la paroi interne de l’utérus). Associée aux cycles menstruels, cette pathologie se caractérise par la présence de tissus endométriaux en dehors de l’utérus.

« Nous évitons le terme de maladie chronique car, il y a plusieurs formes d’endométriose dont certaines qui régressent spontanément », précise le Dr Benjamin Merlot, Chirurgien gynécologique spécialiste de l’Endométriose et membre du Comité scientifique d’EndoFrance.

En cas de non-fécondation de l’ovule, le sang et les cellules endométriales sont habituellement évacués pendant les règles par le vagin. Chez les femmes atteintes d’endométriose, le positionnement ectopique (emplacement anormal d’un organe) des tissus empêche l’élimination des saignements. Les cellules endométriales irritent alors les organes, provoquant des lésions, des adhérences, des kystes ovariens et des nodules (boules de tissus solides).

Si l’endométriose peut demeurer asymptomatique, elle peut également être responsable de douleurs pelviennes aigües et chroniques, d’altération du fonctionnement des organes et d’infertilité. (…)

[button href= »https://www.medisite.fr/maladies-gynecologiques-endometriose-definition-symptomes-diagnostic-causes-et-traitements.5555057.524230.html » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]