Découvertes médicales majeures et nouveaux comportements en 2021

«On réalise qu’on ne peut pas tout faire faire en Chine, explique André-Pierre Contandriopoulos, professeur à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Il y a des choses qu’on peut faire chez nous, même si ça coûte un peu plus cher.» Illustration: Nathalie Samson

(Dominique Scali/ Le Journal de Montréal) — La médecine ne sera plus jamais pareille après l’électrochoc de la Covid-19, qui a notamment accéléré le développement d’une panoplie de technologies et forcé d’importantes prises de conscience.

S’il y a bien une leçon que le système de santé aura retenue, c’est l’importance de ne pas dépendre des autres pays pour s’approvisionner en jaquettes, gants et autres équipements médicaux. 

Les États s’assureront sans doute d’être prêts pour une prochaine pandémie, un peu comme les armées qui sont toujours prêtes pour la guerre, illustre Benoît Mâsse, professeur à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. (…)

Catégories