Covid-19 et myocardite: le virus est plus dangereux que le vaccin

Les myocardites postvaccinales sont rares et la grande majorité des cas, bénins, guérissent rapidement. (Shutterstock)

(Glen Pyle, Jennifer Huang/ The Conversation)— Dès les premiers cas de Covid-19, il est apparu que le cœur était une cible de choix du coronavirus, avec des risques de troubles cardiovasculaires sérieux. Un nombre important de patients hospitalisés présentent ainsi des signes de lésions cardiaques, et beaucoup demeurent affectés même après la fin de leur infection.

Que l’on débatte de la sécurité des vaccins anti-Covid et de leur risque pour la santé cardiovasculaire n’est guère étonnant. L’arrêt cardiaque très médiatisé du footballeur danois Christian Eriksen en plein tournoi de l’Euro a lancé un mythe persistant sur les dangers de la vaccination pour les athlètes. (…)

Catégories