Cancer du sein: un signe précoce de la maladie dans le lait maternel?

Les chercheurs ont découvert que les cellules du lait, autrefois considérées comme mortes ou mourantes, sont en fait très vivantes. Photo: Pexels

(Sarah Ugolini/ Medisite) –– Des chercheurs ont découvert que le lait maternel contenait des cellules vivantes. Une découverte qui pourrait permettre de connaître les premières étapes du cancer du sein. En étudiant les changements des cellules mammaires pendant la lactation, on pourrait découvrir des indicateurs précoces potentiels du développement futur du cancer du sein.

C’est une découverte qui pourrait permettre de mieux comprendre les cancer du sein. Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de 2,2 millions de cas de cancer du sein ont été recensés en 2020, ce qui en fait le cancer le plus courant. Le cancer du sein est en effet la première cause de mortalité par cancer chez les femmes. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications le 28 janvier dernier, des chercheurs anglais ont établi un lien entre la grossesse, l’allaitement et le développement de cette maladie.

Les scientifiques de l’université de Cambridge ont étudié les changements cellulaires qui se produisent dans le tissu mammaire humain chez les femmes allaitantes et non allaitantes, offrant un aperçu de la relation entre la grossesse, l’allaitement et le cancer du sein. (…)

Catégories