Cancer du sein : la mammographie 3D améliore le dépistage chez les plus de 65 ans

  data-srcset=

(Charlotte Arce/ Pourquoi docteur) — Le cancer du sein est à la fois le plus fréquent et le plus mortel chez la femme. Chaque année, en France, 59 000 nouveaux cas sont détectés et près de 12 000 femmes en décèdent. Pourtant, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10 lorsqu’il est détecté tôt. D’où l’importance de se faire dépister tous les ans par palpation pour les femmes de plus de 25 ans et par mammographie, tous les deux ans, à partir de 50 ans.

Généralement réalisées en 2D, les mammographies demeurent une méthode efficace pour dépister le cancer du sein chez les femmes de 65 ans et plus. Toutefois, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, cette technique s’avérerait d’autant plus efficace chez les femmes âgées si elle était systématiquement réalisée en 3 dimensions.

Moins de fausses alertes
Appelée tomosynthèse, la mammographie en 3D produit des séries de coupes d’un millimètre d’épaisseur. Elle permet ainsi d’éviter l’effet de superposition des tissus mammaires car elle reconstitue de manière tridimensionnelle l’image du sein à partir de plusieurs radiographies à faible dose acquises sous différents angles de projection. (…)

[button href=”https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/28766-Cancer-sein-mammographie-3D-ameliore-depistage-65-ans” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories