Après une double mastectomie, j’ai choisi de ne plus avoir de poitrine

  data-srcset=
Quand j’ai exposé mon choix, j’ai senti de la réticence. Pas de la part de mon compagnon qui m’a soutenue dans cette décision, mais plutôt de certains soignants, des femmes surtout.

(Christel A./ Huffington Post France) — Tout a commencé en avril 2018. À ce moment-là, je ne me doutais pas de ce qui allait arriver. Cette boule dans mon sein, c’était forcément bénin. Vous l’avez deviné, la suite me prouvera que non.

C’est donc à 32 ans que j’ai appris que cette masse était un cancer en mon sein. Passé le choc de l’annonce, la succession des traitements: tumorectomie, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie.

Et en toile de fond cette question: pourquoi? Pourquoi moi, pourquoi un cancer si jeune? (…)

[button href= »https://www.huffingtonpost.fr/entry/apres-une-double-mastectomie-jai-choisi-de-ne-plus-avoir-de-poitrine-et-je-le-vis-tres-bien-blog_fr_600ed980c5b6fe97669e54de » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]