Après le vaccin anti-covid, un vaccin contre le cancer

  data-srcset=
« Nous escomptons que d’ici quelques années, nous aurons réussi à achever nos vaccins de manière à pouvoir les proposer aux gens ». Photo: AFP

(Robin Verner/ BFM ) — Les vaccins Pfizer/ BioNTech et Moderna sont les premiers vaccins anti-Covid-19 à avoir été mis au point. Ils partagent un point commun: ils utilisent tous deux la technologie innovante de l’ARN messager.

Dans un entretien à l’agence AP, la scientifique allemande Ozlem Tureci, cofondatrice de BioNTech, a annoncé que son laboratoire allait mettre à profit ce procédé pour combattre le cancer.

C’est à la technologie de l’ARN messager que l’on doit les premiers vaccins élaborés contre le Covid-19, à savoir les solutions créées par Pfizer/BioNTech et Moderna.

Il s’agit là d’une innovation scientifique: l’ARN messager ou acide ribonucléique message désigne la copie faite d’un morceau d’ADN d’un ou plusieurs gènes. Ce « duplicata », comme l’appelle l’Inserm, transporté à l’extérieur du noyau d’une cellule, va servir à faire la synthèse de la protéine dont le corps a alors besoin pour contrer le virus. (…)

[button href= »https://www.bfmtv.com/sante/apres-son-vaccin-contre-le-covid-19-bio-ntech-va-utiliser-l-arn-messager-pour-combattre-des-cancers_AN-202103220175.html » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]