Alzheimer : découverte de 42 nouveaux gènes impliqués dans la maladie

Pour affiner les résultats de cette étude, les données utilisés devront être élargis à un champ plus large et plus représentatif de la population.

(Nicolas Baudet/ Science & Vie) — Une nouvelle étude, qui a regroupé l’analyse de 111 326 cas avérés d’Alzheimer, et celle de 677 663 personnes saines, a permis d’identifier 75 régions chromosomiques impliquées dans la maladie, parmi elles, 42 sont nouvelles.

Cette découverte permet d’augmenter nos connaissances et donc, d’envisager de nouvelles pistes de traitement et de diagnostic contre cette maladie.

Actuellement, 6,8 millions d’européens vivent avec cette maladie selon Alzheimer Recherche, ce qui en fait un enjeu de santé publique très important de notre époque. Pour le moment aucun réel traitement n’est disponible. Cette pathologie est hereditaire dans 60 à 80 % des cas, c’est pourquoi il est important d’étudier l’étiologie – l’étude des facteurs et causes d’une maladie -, d’un point de vue génétique. (…)

Catégories