Un milieu de travail toxique augmente le risque de dépression de 300 %

 wp-image-8890
Les études qu’on a faites démontrent qu’il y a plus de burnout dans les organisations où le climat est mauvais. Photo: Pexels

(La Presse Canadienne/ Radio-Canada) — Un milieu de travail toxique augmente de 300 % le risque de dépression, démontre une étude australienne.

Les hommes seraient plus susceptibles que les femmes de souffrir de dépression si leur employeur n’accorde pas d’attention à leur santé mentale, ajoutent les chercheurs de l’Université de l’Australie du Sud dans les pages du prestigieux British Medical Journal. (…)

[button href=”https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1806127/sante-travail-stress-depression-toxique-bristish-medical-journal” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories