Sommeil: les femmes dorment moins bien que les hommes

La tendance se dessine dès la puberté, suggérant que les hormones sexuelles contribuent au développement de l’insomnie chez la femme. Photo: Pexels

(Jean-Guillaume Bayard/ Pourquoi Docteur?) — Face au sommeil, les femmes et les hommes ne sont pas égaux. Une nouvelle étude comparant le mauvais sommeil chez plus d’un million d’adultes et d’enfants au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et aux États-Unis a révélé que les femmes souffrent davantage de problèmes d’insomnie que les hommes. L’étude, menée par des chercheurs américains, a été publiée le 16 novembre dans la revue Nature Human Behavior.

Les raisons à cet écart entre hommes et femmes sont multiples affirment les chercheurs. La tendance se dessine dès la puberté, “suggérant que les hormones sexuelles, entre autres facteurs sociaux comme le stress ou la parentalité”, pourraient contribuer au développement de l’insomnie chez la femme, avancent-ils. Les femmes utilisent également plus de somnifères, s’ajoutant aux autres facteurs expliquant cette différence. (…)

voir version intégrale

share/partager