Sommeil, le devin de notre santé

Il existerait des corrélations entre la qualité du sommeil et les pathologies développées sur la décennie. Photo: Pexels

(Nihel Amarni/ Alternatives Santé) — En moyenne, au cours d’une vie, nous dormons 25 à 27 ans. Ce temps est bien sûr essentiel pour notre santé. Il permet à notre organisme, et singulièrement à notre cerveau, de se régénérer en leur donnant l’opportunité de se débarrasser des déchets et toxines accumulés au quotidien. 

La recherche scientifique met ainsi ponctuellement en évidence les risques d’une dette de sommeil chronique avec des conséquences à long terme telles que les risques accrus d’intolérance au glucose, de diabète, de surpoids ou de problèmes cardiovasculaires. 

Si ménager son sommeil apparaît donc comme un atout de santé certain, il semblerait également que le sommeil recèle les secrets de nos pathologies futures, selon une récente étude américano-israélienne. (…)

Catégories