Plus de 92 000 opérations retardées: «Il faut trouver des solutions»

  data-srcset=
Alors que Québec souhaitait faire fondre au cours de l’été le retard pris dans les opérations en raison de la COVID-19, c’est plutôt le contraire qui s’est passé. Photo François Roy, archives La Presse.

(Ariane Lacoursière/ La Pressse) — Alors que Québec souhaitait faire fondre au cours de l’été le retard pris dans les opérations en raison de la COVID-19, c’est plutôt le contraire qui s’est passé : le nombre d’opérations retardées au Québec ne cesse d’augmenter et dépasse maintenant 92 000.

« Il faut trouver des solutions. […] C’est un défi majeur. On en parlait en juin de régler le sujet, et on en parle encore », affirme le président de l’Association québécoise de chirurgie, le Dr Serge Legault.

Mercredi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a rappelé sur les ondes de Radio-Canada l’importance d’éliminer les listes d’attente. « Regardez comment on a pris du retard dans nos opérations normales. Nos opérations chirurgicales […] On doit rattraper le retard pour les chirurgies pour les cancers, etc. », a-t-il dit. (…)

[button href= »https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-09-04/plus-de-92-000-operations-retardees-il-faut-trouver-des-solutions.php » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]

Posted in