Peut-on l’attraper deux fois? Les mystères immunitaires de la COVID-19

  data-src=
Le SARS-COV-2, qui ne cesse de réserver des surprises, est trop nouveau pour permettre la moindre certitude. Photo: Dimitar Dilkoff Agence France-Presse

(Amélie Bottollier-Depois/ Agence France-Presse) — Peut-on attraper deux fois la COVID-19 ? Cette question cruciale dans la lutte contre la pandémie n’a aujourd’hui pas de réponse ferme, même si les scientifiques espèrent qu’un patient contaminé soit immunisé contre le nouveau coronavirus au moins pendant quelques mois.

« Être immunisé, ça veut dire que vous avez développé une réponse immunitaire contre un virus qui va vous permettre de l’éliminer. Et comme la réponse immunitaire a une mémoire, ça vous permet aussi de ne pas être réinfecté par le même virus plus tard », explique Éric Vivier, professeur d’immunologie à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille.

De manière générale, pour les virus à ARN comme le SRAS-COV-2, il faut « environ trois semaines pour avoir une quantité suffisante d’anticorps protecteurs » et cette protection dure plusieurs mois, poursuit-il.

Mais ça, c’est la théorie : le SRAS-COV-2, qui ne cesse de réserver des surprises, est trop nouveau pour permettre la moindre certitude. (…)

[button href=”https://www.ledevoir.com/societe/sante/577119/peut-on-l-attraper-deux-fois-les-mysteres-immunitaires-de-la-covid-19″ arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Posted in

Catégories