Nouvel espoir pour soigner le cancer de l’ovaire

Les résultats sont jugés si encourageants qu’une étude de stade 2 a déjà été entamée.

(Jean-Benoit Legault/ Le Soleil) –– Une nouvelle étude dont les résultats ont été dévoilés lors d’un congrès de la Société européenne d’oncologie médicale offre un nouvel espoir aux femmes qui sont atteintes d’une forme particulièrement agressive du cancer de l’ovaire.

Des chercheurs de l’Institute of Cancer Research du Royaume-Uni et du Royal Marsden NHS Foundation Trust ont administré deux médicaments, le VS-6766 et le défactinib, à 24 femmes atteintes d’un cancer séreux de l’ovaire de bas grade.

Quarante-six pour cent des participantes à cette étude de stade 1 ont vu la taille de leur tumeur diminuer. Les résultats ont été encore plus encourageants chez les patientes qui présentent une mutation du gène KRAS: dans ce cas, le traitement a entraîné une réduction des tumeurs chez 64 % des sujets. (…)

Catégories