L’ivermectine ne compte pas parmi la poignée de traitements contre la COVID-19

 wp-image-9214
Une fiole de l’antiviral remdésivir, l’un des quatre traitements autorisés par Santé Canada pour traiter la COVID-19. Photo: Associated Press

(Mèlanie Meloche-Holubowski/ Radio-Canada) — Après l’hydroxychloroquine, voilà que l’ivermectine est présentée par certains internautes comme étant le remède miracle contre la COVID-19. Les experts avertissent que l’ivermectine, utilisée pour traiter les parasites chez les animaux, n’est pas un remède efficace contre la COVID-19. En fait, il n’y a que quatre traitements autorisés pour traiter la COVID-19 au Canada.

Aux États-Unis, l’engouement suscité par l’ivermectine est très prononcé; le nombre de prescriptions pour ce médicament est passé de moins de 4000 par semaine à près de 90 000 à la mi-août, indiquent les Centers for Disease Control and Prevention (CDC). De plus, il y a présentement trois fois plus d’appels aux centres antipoison aux États-Unis qu’avant la pandémie. (…)

[button href=”https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1820896/traitement-covid-hydroxychloroquine-ivermectine-colchicine-medicament-remdesivir” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories