L’exercice et les effets d’une chimiothérapie sur le cerveau

 wp-image-9137
Marina Moraitis, deuxième à partir de la gauche, s’est jointe à plus de 2 000 coureurs vêtus de tartans à la Perth’s World Record Kilt Run en juin 2017.

(L’Hôpital d’Ottawa) — Marina Moraitis possède une collection de médailles qu’elle a gagnées en participant à des courses sur route. Sa collection comprend une plaque d’identité de la Course de l’Armée de 2017 et une médaille du demi-marathon de la Fin de semaine des courses d’Ottawa de 2012.

Elle a cependant une médaille pour une cause qui lui est particulièrement chère. C’est celle de la Course à la vie de 5 km de 2010 pour laquelle elle s’est entraînée pendant qu’elle recevait des traitements de chimiothérapie contre le cancer du sein.

Les résultats de la lumpectomie de Mme Moraitis indiquaient qu’elle avait un carcinome ductile infiltrant de haut grade au stade 2. Elle avait aussi la mutation du gène BRCA1. Comme il y avait un risque élevé de propagation de son cancer, elle a subi une double mastectomie suivie d’une ovariectomie. (…)

[button href=”https://www.ottawahospital.on.ca/fr/des-patientes-atteintes-du-cancer-prennent-part-des-essais-sur-lexercice-et-les-effets-dune-chimiotherapie-sur-le-cerveau/” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories