Le cancer du sein est encore là et les femmes devraient se faire dépister

  data-src=
Aucun cas de contamination à la COVID-19 dans un lieu de dépistage n’a été rapporté au pays. Photo: Pexels

(Stéphanie Marin/ Le Soleil) — Si la COVID-19 a forcé l’interruption des mammographies au printemps, elles ont depuis repris et les femmes ne devraient pas reporter leur rendez-vous de dépistage, car le cancer du sein ne peut être mis en «mode pause», exhorte l’Association canadienne des radiologistes.

La Docteure Jean Seely rapporte voir de plus en plus de patientes qui ont retardé leur dépistage: le diagnostic de cancer est donc posé plus tard, tout comme le début des traitements.

«Ça m’angoisse vraiment, ajoute la radiologiste qui est aussi professeure titulaire au sein de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. On voit plus de cancers à des stades avancés». (…)

[button href= »https://www.lesoleil.com/actualite/covid-19/le-cancer-du-sein-est-encore-la-et-les-femmes-devraient-se-faire-depister-f71880f488b7064f3c159b2f832619e1″ arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]