La caféine et l’alcool affectent-ils les traitements de fertilité?

Les couples doivent savoir que certains facteurs de mode de vie modifiables, tels que les habitudes de consommation d’alcool, peuvent affecter les résultats de leur traitement de fertilité.

(Technologie Media) — Une analyse récente n’a révélé aucune association entre la consommation de caféine des femmes et le taux de grossesse ou de naissance vivante après les traitements de fertilité, mais la consommation d’alcool des femmes était associée à une diminution du taux de grossesse après les traitements, lorsque la consommation hebdomadaire était supérieure à 84 g (environ 7 boissons standard).

De même, la consommation d’alcool chez les hommes était associée à une diminution du taux de naissances vivantes après les traitements de fertilité chez les femmes, lorsque la consommation hebdomadaire était supérieure à 84 g.

Cette analyse a porté sur toutes les études pertinentes publiées avant le 15 juillet 2022. Au total, 7 études sur la consommation de caféine et 9 études sur la consommation d’alcool ont été incluses, avec un total de 26 922 femmes et/ou leur conjoint ayant subi un traitement de fertilité. (…)

Catégories