Covid-19, quand les symptômes persistent

  data-src=
Une quatrième hypothèse serait celle de l’apparition d’un syndrome de fatigue chronique, encore appelée « encéphalomyélite myalgique ». Photo: Pixabay

(Dominique Salmon/ The Conversation) — Alors que la première vague de l’épidémie de Covid-19 en Europe commençait à décroître, des patients ont commencé à faire état de symptômes de la maladie tardifs ou résurgents.

Jusqu’à présent, seules quelques études descriptives ponctuelles ont porté sur ce sujet, et aucune n’a encore émis d’hypothèses quant aux dérèglements physiologiques à l’origine de ces manifestations. Très invalidants, ces symptômes pouvaient survenir après une apparente rémission.

Les réseaux sociaux se sont fait l’écho de ces signalements et plusieurs équipes médicales ont mis en place des consultations afin de prendre en charge les patients concernés.

En mai 2020, nous avons ouvert à l’Hôtel Dieu de Paris une consultation appelée « post Covid », spécifiquement destinée à ces patients atteints par de telles « formes longues » de Covid-19. (…)

[button href=”https://theconversation.com/covid-19-quand-les-symptomes-persistent-que-sait-on-des-formes-longues-de-la-maladie-142929″ arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories