Covid-19: l’immunité collective est-elle impossible à atteindre ?

  data-srcset=
Malgré 76 % de la population immunisée, Manáus au Brésil fait face à une deuxième vague inquiétante. © Andrea, Adobe Stock 

(Céline Deluzarche/ Futura Sciences) — Le 25 janvier, Joe Biden a annoncé que les États-Unis se rapprocheraient de l’immunité collective « d’ici l’été », affichant sa confiance dans le déploiement de la campagne vaccinale.

Début janvier, le ministre de la santé, Olivier Véran, se déclarait « convaincu qu’on atteindra [en France] un bon taux d’immunité collective ». « Le virus arrêtera de circuler de façon épidémique quand au moins la moitié des personnes auront été immunisées », renchérissait le 4 janvier dernier sur France Info le professeur Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique.

Tous ces experts feraient bien de se méfier. Car d’autres avant eux ont cru à cette fameuse immunité collective qui n’est jamais venue. Le 26 avril 2020, l’ambassadeur de Suède aux États-Unis, Karin Ulrika Olofsdotter, déclarait que Stockholm serait en mesure d’atteindre l’immunité collective « d’ici le mois prochain ».

Résultat : le pays connait une explosion du nombre de cas depuis octobre, et particulièrement dans la capitale. (…)

[button href= »https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-covid-19-immunite-collective-elle-impossible-atteindre-85437/ » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]