Bénéfice du dépistage du cancer du sein dès 30 ans pour les femmes à risque

 width=

(Damien Coulomb/ Le Quotidien du Médecin) — Selon une large étude portant sur les données de plus de 5 millions de mammographies, un dépistage individualisé du cancer du sein dès 30 ans serait pertinent chez les femmes qui présentent au moins un des 3 facteurs de risque suivants : une densité mammaire importante et des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein.

Ces résultats ont été présentés aujourd’hui lors des rencontres annuelles de la Société radiologique d’Amérique du Nord.

Les chercheurs de l’université de New York ont comparé l’évolution de différentes catégories de femmes inscrites dans la base de données nationale des mammographies, à la suite d’un examen radiologique.

Plus précisément, ils ont analysé, pour chaque catégorie d’âge et de risque, le taux de détection des cancers, le taux de rappel après mammographie, la valeur prédictive positive des biopsies prescrites et de celles effectivement effectuées. Cela représente un travail d’analyse mené sur 5,7 millions de mammographies, réalisées sur plus de 2,6 millions de femmes, au cours d’une période de 8 ans. (…)

[button href=”WEBhttps://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/11/29/benefice-du-depistage-du-cancer-du-sein-des-30-ans-pour-les-femmes-risque_863549” arrow=”true” new_tab=”true”]voir version intégrale[/button]

Catégories