Les survivants de la COVID-19 deux fois plus à risque de souffrir de dépression

 wp-image-8846
Les symptômes à long terme de la COVID-19 consistent en des maux de tête, de l’essoufflement, de la fatigue, une perte de l’odorat et une difficulté de concentration. Photo: iStock

(La Presse canadienne/ Radio-Canada) — Les gens ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19 sont deux fois plus susceptibles de développer des symptômes de dépression majeure et quatre fois plus à risque d’entretenir des idées suicidaires que la population générale, révèle une étude québécoise.

Ce constat alarmant émerge d’une nouvelle analyse réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université de Sherbrooke, dont les résultats doivent être publiés sous peu. (…)

[button href= »https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1784056/covid-19-patients-depression-risques-plus-eleves » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]