La COVID-19 accroît le risque de caillots sanguins jusque 6 mois après l’infection

La COVID-19 accroît le risque de développer des caillots sanguins graves jusque six mois après l’infection. Photo: Pexels

(Journal de Montréal) –– Cette étude suédoise révèle un risque accru de thrombose veineuse profonde (un dans la jambe) jusqu’à trois mois après l’infection à la COVID-19, d’embolie pulmonaire (un caillot de sang dans les poumons) jusqu’à six mois après, et d’un événement hémorragique jusqu’à deux mois après.

Ce risque est plus élevé chez les patients atteints de comorbidités et ceux atteints d’une COVID-19 sévère. Il était plus marqué pendant la première vague pandémique par rapport aux deuxième et troisième vagues, souligne aussi l’étude. (…)

Catégories