La cause de la progression de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau découverte

La maladie d’Alzheimer est classifiée en suivant les stades de Braak, et les scientifiques ont découvert qu’il fallait environ 35 ans pour passer du stade 3, où des symptômes légers apparaissent, au stade 6, le plus avancé. Photo: Pexels

(Agence France-Presse/ Radio-Canada) — Des amas de protéines toxiques, qu’on pense responsables du déclin cognitif associé à la maladie d’Alzheimer, atteignent différentes zones du cerveau et s’y accumulent au fil des décennies, selon une nouvelle étude scientifique publiée vendredi.

Les travaux, publiés dans la revue Science Advances, sont les premiers à utiliser des données humaines pour quantifier la vitesse des processus moléculaires menant à cette maladie neurodégénérative, et ils pourraient influencer la façon dont les traitements sont conçus.

L’étude bouleverse également la théorie selon laquelle les amas se forment à un seul endroit et déclenchent une réaction en chaîne dans d’autres zones, un schéma constaté chez la souris. Une telle propagation peut se produire, mais ce n’est pas le moteur principal, selon les chercheurs. (…)

Catégories