Canicule: les femmes ont “15% de risques en plus” de mourir lors d’épisodes de fortes chaleurs

Selon Hein Daanen, professeur de physiologie à l’université d’Amsterdam et auteur de l’étude, l’une des causes serait la production réduite de sueur chez les femmes.

(Sarra Djeghnoune/ Marie Claire) –– une étude néerlandaise, les femmes ont 15% de risques en plus de mourir lors de canicules. Si encore peu de travaux viennent l’expliquer, les scientifiques pointent du doigt les défaillances du système cardiovasculaire féminin, encore trop peu adressés.

Alors que la canicule bat son plein, une étude menée par des chercheurs néerlandais affirme que les femmes ont plus de risques de mourir lors de fortes chaleurs que les hommes.

Publiée en octobre 2018 dans la revue Springer Link, l’étude a été récemment relayée par l’Agence britannique de sécurité sanitaire qui note une “urgence”, comme le rapporte The Guardian. (…)

Catégories