Cancer de l’ovaire: certains symptômes peuvent-ils alerter?

Les troubles digestifs (ballonnements, nausées, constipation, troubles du transit, perte d’appétit ou douleurs à l’estomac) sont souvent signes. Photo: Pexels

(Anne-Laure Mignon/ Femme Actuelle) — Cinquième cancer le plus répandu chez la femme après celui du sein, du côlon, de l’utérus et de l’estomac, le cancer de l’ovaire est responsable de plus de 3000 décès par an en France. Y a-t-il des signes avant-coureurs ?

Dans le jargon médical, on le présente comme un « tueur silencieux ». Premièrement, parce qu’aucun test de dépistage ne permet de le détecter. Mais aussi parce que ses symptômes n’apparaissent qu’à mesure que la tumeur évolue. « Ainsi, le diagnostic est souvent déjà posé lorsque les premiers signes se déclenchent », rappelle la Fondation Arc pour la recherche contre le cancer. Parmi eux : (…)

voir version intégrale

share/partager