Apnée du sommeil: faire de l’exercice pour réduire le risque

 wp-image-9023
Un travail plus sédentaire augmente le risque de 49 % de développer une apnée du sommeil par rapport aux emplois les moins sédentaires. Photo: Pexels

(Diane Ciacciarella/ Pourquoi Docteur?) — Le risque de faire de l’apnée du sommeil serait accentué par la sédentarité. Ne pas trop regarder la télévision et faire plus d’exercice physique pourrait diminuer le risque de développer cette pathologie. 

Au moins 30% des plus de 65 ans sont concernés par l’apnée du sommeil, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Ce syndrome se manifeste par des interruptions répétées et incontrôlées de la respiration pendant le sommeil. En général, les patients subissent, sans en avoir conscience, des micro-réveils pendant la nuit ce qui perturbe leur sommeil et a des conséquences dans leur vie quotidienne : des somnolences pendant la journée, des difficultés de concentration ou de mémoire. (…)

[button href= »https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/36990-Apnee-sommeil-couper-tele-faire-l-exercice-reduire-risque » arrow= »true » new_tab= »true »]voir version intégrale[/button]