Aliments et boissons mauvais pour la thyroïde

Certains aliments dits goitrogènes vont empêcher l’absorption de l’iode et entraîner une hypertrophie de la thyroïde et l’apparition d’un goitre. Photo: Pexels

(Anaïs Thiébaux/ Le Journal des Femmes) — Certains aliments dits “goitrogènes” vont empêcher l’absorption de l’iode et entraîner une hypertrophie de la thyroïde et l’apparition d’un goitre. Liste de ceux à limiter et à privilégier avec Cindy Louvet, diététicienne-nutritionniste.

L’alimentation a un rôle-clef dans la régulation de la thyroïde, une glande située à la base du cou qui sécrète des hormones contrôlant de nombreuses fonctions comme la croissance, la faim, la reproduction, le sommeil, le métabolisme ou la fréquence cardiaque.

Pour qu’elle soit en bonne santé, elle a besoin d’un certain nombre de nutriments. “Sans eux, elle ne peut pas correctement fonctionner et peut, avec d’autres facteurs favorisants, se déréguler. Une carence en iode sur une longue durée par exemple peut favoriser le risque d’hypothyroïdie. (…)

Catégories