Notre Centre du sein fournit rapidement des résultats, ce qui signifie que les patientes peuvent généralement subir leur chirurgie du cancer du sein dans la semaine suivant le diagnostic. Notre équipe de médecins multidisciplinaire - laquelle comprend des radiologistes, chirurgiens, pathologistes, oncologues médicaux, oncologues chirurgicaux, radio-oncologues et conseillers en génétique - se réunit chaque semaine pour discuter de tous les nouveaux cas de cancer.

Cet environnement collaboratif permet d’assurer que les options chirurgicales et les options de traitement pré et postopératoires sont adaptées à chaque patient. Toutes les patientes de la clinique VM-Med rencontrent notre équipe d’oncologie avant leur opération afin d’examiner les options de traitement proposées. Des examens de stadification pourraient être nécessaires avant ou après une opération.

En quoi consiste la chirurgie mammaire et quel genre d’opération me convient le mieux?

La chirurgie mammaire consiste à enlever une partie ou la totalité d’un ou des deux sein(s) afin d’éliminer un cancer connu dans la région. Le type de chirurgie dépend du stade du cancer, de la nécessité d’une biopsie du ganglion sentinelle, et de la préférence personnelle de chaque patient. Le médecin et la patiente s’entendent quant au meilleur plan d’action pour chaque cas individuel.

Lumpectomie ou mastectomie partielle

Une lumpectomie (aussi appelée une mastectomie partielle ou chirurgie mammaire conservatrice) est souvent recommandée pour les patientes dont le cancer est situé à un seul endroit. Une tumeur doit avoir des « marges négatives » pour être considérée comme étant localisée. Des marges négatives signifient que le tissu autour de la tumeur ne contient pas de cellules cancéreuses. La taille est un autre facteur devant être pris en considération; les lumpectomies sont généralement réservées aux tumeurs dont la taille est inférieure à 4 cm. De nombreuses patientes admissibles à une lumpectomie optent pour cette option au lieu d’une mastectomie totale puisque la procédure permet une préservation maximale du sein.

Les patientes admissibles à une lumpectomie peuvent néanmoins choisir d’avoir une mastectomie totale pour une variété de raisons. Voici certains facteurs dont il faut tenir compte :

  • Les angoisses personnelles concernant une récurrence du cancer du sein. Le taux de récurrence du cancer du sein après une lumpectomie est légèrement supérieur au taux de récurrence après une mastectomie. Néanmoins, les femmes trouvent souvent que les avantages de la préservation de leur sein l’emportent sur ce risque.
  • Dans le cas d’une lumpectomie, une plus importante dose de rayonnement est nécessaire pour assurer l’élimination du cancer. Par conséquent, les patientes ne voulant pas recevoir une radiothérapie intense (que ce soit pour des raisons personnelles ou logistiques) pourraient conclure qu’une lumpectomie n’est pas une bonne option pour elles.
  • En raison de la durée de la radiothérapie, les patientes qui choisissent d’avoir une lumpectomie pourraient ne pas être admissibles à certaines options de reconstruction. Les patientes préoccupées par cette question optent souvent pour une mastectomie totale avec reconstruction.
  • En cas de récurrence du cancer, le sein ne sera plus en mesure d’accepter davantage de rayonnement et une mastectomie totale devra être effectuée.

La durée d’une lumpectomie varie considérablement, mais la plupart des procédures ne prennent que quelques heures.

Mastectomie totale et reconstruction immédiate ou différée

Au cours d’une mastectomie totale, on retire la totalité d’un sein (mastectomie simple) ou des deux seins (mastectomie double ou bilatérale), y compris le mamelon.

Au cours de la mastectomie, le tissu autour de la tumeur (la marge) est évalué par un pathologiste pour s’assurer qu’il ne contient pas de cellules cancéreuses. Cela garantit que toutes les cellules cancéreuses autour de la tumeur sont retirées au cours de l’intervention chirurgicale.

De plus, étant donné que les ganglions axillaires sont généralement la première région où se propage le cancer du sein, une partie de ceux-ci peut être retirée lors de la chirurgie afin de s’assurer que le cancer ne se propage pas. On parle alors d’une biopsie du ganglion sentinelle. Si les ganglions lymphatiques sont entièrement retirés au cours de la chirurgie (une intervention connue sous le nom de curage axillaire), la mastectomie est appelée mastectomie radicale modifiée. Ce type de mastectomie est nécessaire dans les cas où le cancer s’est propagé jusqu’aux ganglions lymphatiques. La découverte de cellules cancéreuses dans les ganglions axillaires peut grandement influencer la façon de procéder recommandée après la chirurgie.

Plusieurs facteurs doivent être pris en considération au moment de décider s’il y a lieu de procéder à une mastectomie :

  • L’excision de la totalité du sein est-elle médicalement nécessaire?
  • S’il faut choisir entre une mastectomie et une lumpectomie, les angoisses personnelles concernant une récurrence du cancer du sein devraient être prises en considération puisque le taux de récurrence du cancer du sein est légèrement plus élevé après une lumpectomie.
  • Une mastectomie peut signifier moins de radiothérapie, ce qui peut être un avantage important pour les personnes ne vivant pas à proximité d’installations offrant de la radiothérapie.

Mastectomie avec reconstruction immédiate

Les patientes peuvent également opter pour une reconstruction immédiate au moment de la chirurgie. Dans ce cas, un chirurgien général procédera à l’excision du cancer et un chirurgien plastique reconstruira le sein, le tout au cours d’une seule procédure. La reconstruction immédiate a plusieurs avantages, notamment :

  • Les patientes qui souhaitent avoir recours à une reconstruction mammaireaprès la chirurgie n’ont pas besoin de subir une seconde intervention chirurgicale.
  • Il y a également des avantages psychologiques pour les patientes puisqu’elles se sentent plus à l’aise avec leur apparence après la chirurgie.

Les options de reconstruction sont discutées avec un chirurgien plastique avant chaque opération afin d’assurer le meilleur résultat pour chaque patiente.

Une reconstruction immédiate n’est pas toujours possible en raison de certains traitements, comme la radiothérapie ou la chimiothérapie. Les patientes peuvent alors opter pour une reconstruction différée après la radiothérapie et la chimiothérapie.

La durée d’une mastectomie peut varier considérablement en fonction du type de mastectomie et de la complexité de chaque cas. L’opération dure habituellement plusieurs heures et nécessite une anesthésie générale.

Centre du sein de Montréal, Médecine de famille et soins spécialisés
1538 rue Sherbrooke Ouest, Suite 1000 (10e étage)
Montréal, QC, H3G 1L5
Tél: (514) 933-2778
Sans frais: 1-800-849-6048
Fax: (514) 788-1484
Heures d'ouverture

Lundi – Vendredi:

7:30 – 16:30

Samedi – Dimanche:

Fermé