Stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire

(Sciences et Avenir avec Agence France-Presse) — Les effets de l’âge sur un type particulier de mémoire, la mémoire de travail, peuvent être atténués en stimulant des zones du cerveau pour agir sur la fréquence de certaines ondes cérébrales, selon une étude publiée lundi 8 avril 2019.

« Ces résultats pourraient servir de point de départ pour agir à l’avenir sur le déclin cognitif lié à l’âge », selon des chercheurs américains qui ont publié leurs travaux dans la revue Nature Neuroscience.

La mémoire de travail est une mémoire de court terme. Elle ne permet pas de se souvenir d’événements du passé mais c’est elle qui, par exemple, permet de garder en tête les chiffres d’un numéro de téléphone qu’on est en train de noter.

On pense que cette forme de mémoire est liée à deux types d’ondes cérébrales, les ondes gamma et theta, dans deux régions de cet organe complexe. (…)

voir version intégrale

share/partager