La saison de la grippe est arrivée – voici ce que vous devez absolument savoir

Par Dre Kelsey Bennett/ VM-Med

Nous y voici à nouveau. Tout le monde parle de grippe. La grippe et le vaccin contre la grippe sont toujours parmi les sujets les plus discutés dans mon bureau en automne et en hiver. Qu’est-ce que c’est, la grippe? C’est la grippe que j’ai? Je devrais me faire vacciner? Le vaccin est-il efficace? Voici quelques renseignements de base qui pourraient vous aider à traverser les mois qui viennent.

C’est quoi, la grippe?

La grippe, ou l’influenza, est un virus transmis d’une personne à l’autre lors des périodes froides de l’année. Ça n’arrive pas qu’au Canada ou en Amérique du Nord, mais partout dans le monde. Il existe plusieurs types de virus de l’influenza, mais les humains contractent habituellement l’influenza de type A et B. Parfois, vous entendrez parler d’autres types d’influenza, comme le H1N1. Nous utilisons parfois cette nomenclature, qui décrit deux protéines formant  l’enveloppe du virus, pour identifier différents types (souches) d’influenza. Ces protéines aident les scientifiques et les docteurs à distinguer les différentes souches du virus grippal. Par exemple, en 2009, les médias parlaient beaucoup de grippe porcine. Il s’agissait du virus d’influenza A avec les marqueurs H1N1.

Comment attrape-t-on la grippe?

Il est très facile d’attraper la grippe. Quand une personne a la grippe (et même un à deux jours avant qu’elle ne commence à se sentir malade), elle abrite le virus dans ses voies respiratoires. Tout échantillon de salive ou de mucus chez une personne infectée peut contenir le virus. Quand elle tousse, éternue ou se mouche le nez, le virus est propulsé dans l’air et sur les surfaces environnantes. Le contact avec l’air ou les surfaces contaminées (y compris les mains) peut provoquer une infection. C’est pour ça qu’il est si important de se laver les mains! Ça veut aussi dire que quand on est malade, il faut faire très attention à se couvrir la bouche quand on tousse ou on éternue (par exemple, en toussant ou éternuant dans sa manche ou dans le repli de son coude) et à se laver les mains après.

Quels sont les symptômes de la grippe?

Les virus de l’influenza causent habituellement des symptômes respiratoires comme la toux, les maux de gorge et l’écoulement nasal, ainsi que les douleurs musculaires, la fièvre, la fatigue et les maux de tête. Les symptômes durent généralement de sept à dix jours et les gens se rétablissent habituellement tout seuls. Certains (les très jeunes enfants, les personnes âgées et ceux qui sont atteint de maladies chroniques ou de troubles pulmonaires, notamment) sont beaucoup plus à risque de tomber gravement malades à cause de la grippe. Santé Canada estime qu’environ 12 200 personnes sont admises à l’hôpital et 3 500 personnes meurent annuellement au Canada à cause de la grippe.

Il faut quand même noter que beaucoup de gens qui ont un rhume croient avoir la grippe. Le rhume n’est pas causé par l’influenza, mais par d’autres virus comme le rhinovirus (dans 50% des cas de rhume) ou le coronavirus (dans 15% des cas de rhume). Il y a d’ailleurs des centaines de virus qui peuvent causer le rhume. Les symptômes qu’ils entraînent sont agaçants mais rarement handicapants. Si vous souffrez pendant quelques jours à une semaine d’un nez qui coule, d’une congestion nasale, d’une toux et d’un mal de gorge mais vous n’éprouvez PAS de symptômes comme la fièvre, les douleurs musculaires et la fatigue, vous avez probablement un rhume et non la grippe. Si, à chaque jour de votre maladie, vous êtes capable de vous lever le matin (même si vous n’en avez pas envie et ça nécessite beaucoup plus d’effort que d’habitude), vous souffrez probablement d’un rhume et non de la grippe.

Et qu’en est-il du vaccin contre la grippe?

C’est probablement la question qu’on me pose le plus souvent au sujet de la grippe. Devrais-je me faire vacciner contre la grippe et est-ce que ça fonctionne? En bref, les réponses à ces deux questions sont « probablement » et « parfois ». Dépendamment de la province où vous vivez, nos recommandations quant à qui faire vacciner diffèrent.  Au Québec, nous recommandons la vaccination aux groupes de personnes qui sont plus vulnérables à la grippe. En Ontario, on recommande maintenant à tout le monde de se faire vacciner. Ces recommandations ne se basent pas que sur les groupes plus susceptibles de bénéficier du vaccin, mais prennent aussi en considération le fait qu’il n’y aura peut-être pas assez de vaccin pour tout le monde et mettent donc la priorité sur ceux qui en ont le plus besoin.

L’efficacité des vaccins antigrippaux change à chaque année. Le vaccin change aussi : chaque année, il est réélaboré pour protéger contre certaines souches d’influenza (on en choisit habituellement quatre). Quelques mois avant le début de la saison grippale, les chercheurs font des prédictions sur les souches qui risquent d’être les plus répandues cette année-là, et un vaccin est ensuite créé en fonction de ces prédictions. Les prédictions ne sont pas toujours exactes, ce qui veut dire que les vaccins ne sont pas toujours efficaces. L’efficacité du vaccin dans la prévention des infections chez les gens vaccinés est habituellement d’environ 30%. Cette année, malheureusement, les prédictions ont été moins exactes que d’habitude, et l’efficacité du vaccin peut être aussi faible que 10%. Par contre, il faut prendre en compte que si on attrape la grippe après s’être fait vacciner, nos symptômes peuvent s’avérer moins sévères qu’ils ne l’auraient été sans vaccination.

J’entends très souvent les patients dire que le vaccin leur a donné la grippe ou qu’ils ont peur que le vaccin soit dangereux. Le vaccin antigrippal ne peut pas vous donner la grippe. Le vaccin contient des parties inactivées du virus qui ne peuvent pas causer d’infection. Vous vous sentirez peut-être un peu malade après vous être fait vacciner. C’est simplement parce que le vaccin active notre système immunitaire, et c’est cette réaction immunitaire qui nous donne la sensation d’être malade lorsque notre corps est en train de combattre une infection. Cette réponse immunitaire est un bon signe car elle signifie que notre corps se prépare à combattre la grippe si et quand on contracte vraiment le virus. Il est aussi normal de ressentir de la douleur ou d’avoir la peau irritée au site d’injection après la vaccination.

Les réactions indésirables graves causées par le vaccin sont très rares. La plus courante est une réaction allergique. En général, on fait plus attention quand on vaccine les gens qui ont des allergies aux œufs (même s’il paraît que c’est beaucoup moins problématique qu’on ne le croyait avant) et ceux qui ont déjà eu une réaction allergique aux vaccins par le passé.

En général, le choix de recevoir ou non un vaccin (ou tout autre médicament) dépend des risques et des avantages potentiels. On pèse le pour et le contre en décidant si les effets négatifs qui peuvent découler de la prise d’un médicament l’emportent sur les avantages qu’on peut en tirer. Dans le cas du vaccin antigrippal, il faut dire que même s’il pose peu de risque pour la santé, les avantages peuvent ne pas être très grands non plus. C’est toujours une bonne idée d’en parler avec son médecin ou son pharmacien pour pouvoir prendre une décision plus éclairée.

L’essentiel à retenir sur la grippe

J’espère que ceci a répondu à certaines de vos questions et inquiétudes sur la grippe. Ce qu’il faut retenir, c’est que la saison de la grippe bat maintenant son plein au Canada. Nous devons tous veiller à nous laver les mains et à prendre les mesures nécessaires pour nous protéger, que le vaccin compte parmi elles ou non. Si vous êtes malade, tâchez de rester à la maison et protégez ceux qui vous entourent en cachant votre visage avec votre manche ou un mouchoir quand vous toussez ou éternuez et en vous lavant scrupuleusement les mains. Sur ce, bonne saison de la grippe!

La Dre Bennett est un médecin de famille chez VM-Med. VM-Med offre des services de médecine familiale privés au centre-ville de Montréal. Si vous cherchez un médecin de famille, avez besoin d’un examen physique complet (y compris une ECG), ou avez besoin d’analyses médicales (analyses de sang) ou d’imagerie médicale, VM-Med est là pour vous. Offrant des services d’imagerie sur place et un accès rapide aux analyses sanguines, VM-Med vous permet de faire tous vos tests en une seule visite pratique.

share/partager