Microbiote : les probiotiques ne fonctionnent pas chez tout le monde

(Marie-Céline Ray/ Futura Santé) — Des chercheurs israéliens ont regardé comment évoluait la flore intestinale de personnes qui prenaient un mélange de onze souches probiotiques. Les effets de ces « bonnes bactéries » étaient variables d’une personne à l’autre et dépendaient du microbiote initial.

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants, essentiellement des bactéries, présents dans des yaourts ou des compléments alimentaires, et censés apporter des bénéfices pour la santé. Comme le microbiote intestinal joue un rôle important dans divers aspects de notre santé (inflammation, poids, diabète…), les probiotiques pourraient aider à rééquilibrer ou restaurer une flore intestinale « malade ».

Mais pour qu’une souche soit considérée comme probiotique, il faut d’abord qu’elle arrive à survivre et à s’installer dans l’organisme. Les chercheurs se demandent donc si les bactéries probiotiques prises sous forme de compléments alimentaires peuvent vraiment coloniser l’intestin. En général, pour connaître les microbes présents dans l’intestin, les scientifiques étudient les excréments. Mais si une bactérie est ainsi évacuée, qu’est-ce qui prouve qu’elle forme aussi des colonies dans l’intestin ? (…)

voir version intégrale

 

share/partager