Médecine : 6 prouesses qui ont marqué 2017

(Jade Boches/ Top Santé) — Thérapie génique, chirurgie de l’extrême ou encore opération en réalité augmentée, le monde médical a décidément marqué l’année 2017. Retour sur six faits marquants.

La drépanocytose soignée par la thérapie génique
Début mars étaient publiés les résultats du premier essai de thérapie génique effectué sur un adolescent français souffrant de drépanocytose. Cette maladie génétique déforme les globules rouges qui obstruent les vaisseaux sanguins. Elle déclenche de vives douleurs et diminue l’espérance de vie. Les cellules souches du jeune patient, produisant les globules rouges difformes, ont été « corrigées » génétiquement en y introduisant le gène manquant. Avant cela, il devait venir tous les jours à l’hôpital pour recevoir des transfusions de sang et éviter d’énormes douleurs osseuses. Il ne présente – aujourd’hui – plus aucun signe de la maladie.

Un tétraplégique se sert de son bras grâce à des implants cérébraux
Atteint d’une paralysie totale, un Américain de 56 ans blessé à la 4e vertèbre cervicale a réussi à activer son bras et sa main par la seule force de la pensée. Cette prouesse a été rendue possible grâce à l’action de 192 microélectrodes implantées dans son cerveau. 36 autres électrodes ont été, quant à elles, placées au niveau du bras et de l’avant-bras. Les commandes envoyées par le cerveau ont contourné la lésion de la colonne vertébrale en passant par des câbles. Arrivées au niveau du bras, les muscles se sont contractés et ont permis au patient de réaliser des tâches simples comme boire ou manger. (…)

voir version intégrale

share/partager