Le réchauffement des températures va-t-il ralentir COVID-19 ?

(ML Actu) — À l’approche de l’été et comme on sait que les mois les plus chauds sont généralement un facteur de contraste pour la propagation des virus de la grippe, la question a été soulevée de savoir si le même raisonnement peut être fait pour le virus pandémique COVID-19 par rapport à l’arrivée des mois chauds de cette année.

Une nouvelle étude, publiée dans Maladies infectieuses cliniques … essayer de faire la lumière sur cette question. Les chercheurs de l’hôpital Mount Auburn ont examiné l’impact que des facteurs tels que la température, les précipitations et l’indice naturel de lumière ultraviolette peuvent avoir sur le virus COVID-19, le coronavirus SARS-CoV-2.

Les résultats montrent que le taux d’incidence du virus COVID-19 diminue en fait à mesure que les températures se réchauffent jusqu’à environ 10 °C, mais aussi qu’au-delà de cette température, d’autres niveaux plus chauds ne semblent plus réduire de manière significative les niveaux de transmission de la maladie. (…)

voir version intégrale

share/partager