Intelligence artificielle : quelle incidence sur la pratique médicale ?

(Laure Martin/ Egora.fr) — Mentionnée dans le plan « Ma santé 2022 » présenté en septembre dernier par le président de la République, l’intelligence artificielle fait partie des nombreux axes gouvernementaux à déployer dans le cadre de la transformation du système de santé.

Qu’en est-il pour la médecine de ville ? Les médecins libéraux doivent-ils craindre pour leur pratique ?

« A l’heure de l’intelligence artificielle, ce que nous devons déployer, c’est le système numérique qui permet à l’ensemble des professionnels de santé comme aux patients, [pour] les uns d’exercer leurs fonctions comme il se doit aujourd’hui et [pour] les autres de bénéficier de cette médecine personnalisée qui est en train d’advenir. Et [ce] n’est pas une mode, une lubie ou simplement un changement technique. Ce qui est en train d’advenir, c’est une révolution profonde de la pratique médicale. »

C’est l’une des ambitions exprimées par le plan « Ma santé 2022 » présenté par Emmanuel Macron.

Cette transformation numérique repose sur trois orientations parmi lesquelles on retrouve l’intelligence artificielle (IA) : « Tirer profit des progrès de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé, tout en apportant aux citoyens la garantie d’un haut niveau de protection des données personnelles. » (…)

voir version intégrale

share/partager